Blois : le Muséum d’histoire naturelle

Blois Muséum d'histoire naturelle, extérieur

Nous avons passé quelques jours de vacances à Blois et l’une de nos premières sorties a été pour le Muséum d’histoire naturelle. Au 2e étage du bâtiment, on trouve deux zones : à gauche, les collections permanentes, et à droite, l’exposition temporaire.

Blois Muséum d'histoire naturelle, collections permanentes

Après avoir vu un petit film d’introduction sur la région, nous avons visité les collections permanentes : « Le Blaisois, carrefour de régions naturelles ». Un bon moyen pour nous de découvrir les habitats naturels des espèces locales.

Blois Muséum d'histoire naturelle, manipulation microscope
Blois Muséum d'histoire naturelle, manipulation articulations

Nous avons particulièrement apprécié les différentes manipulations qui rendent le visiteur actif et expliquent de façon ludique et limpide des connaissances telles que, ci-dessus, la différence entre un onguligrade, un digitigrade ou un plantigrade. Cela a un peu évoqué pour nous les maquettes de Jamy dans l’émission C’est pas sorcier ! Même mon 17 ans s’est pris au jeu et a rejoint son petit frère dans les différentes activités pédagogiques.

Blois Muséum d'histoire naturelle, collections permanentes

Nous avons également profité du fait que tout n’est pas sous vitrine, comme ces oiseaux « en plein vol » au-dessus de nos têtes, entre autres. Cela donne une autre vision et permet aussi des poses moins figées pour les animaux.

Blois Muséum d'histoire naturelle, couloir forestier

Au fond de la pièce, un corridor forestier propose une animation qui mérite d’y passer les six minutes du cycle complet : une alternance jour-nuit permet de repérer à la vue et à l’oreille l’activité dans la forêt. C’est de là que vient l’ambiance sonore agréable de cette salle.

Blois Muséum d'histoire naturelle, exposition temporaire

De l’autre côté du palier, on trouve la salle réservée aux expositions temporaires, qui sont changées deux fois par an (et, pour les curieux, la prochaine exposition temporelle emmènera les visiteurs dans le futur sur le thème de l’archéologie dans 2 à 3000 ans…). Pendant notre séjour, c’était « Faërie du Blaisois », pour découvrir la mer des Faluns 15 millions d’années plus tôt. Après le voyage dans l’espace avec la nature de la région, nous sommes donc passés à une exploration du passé.

Blois Muséum d'histoire naturelle, livret jeunesse

Le musée propose gratuitement des petits livrets jeunesse et l’un d’eux nous a accompagnés dans cette deuxième partie de la visite.

C’est amusant d’imaginer la mer à Blois ou encore des ancêtres d’éléphants ! Nous avons aussi découvert palaeomeryx, la girafe punk !

Blois Muséum d'histoire naturelle, fossiles

Là aussi, l’ambiance est soignée, avec notamment une piste audio. L’exposition mêle fossiles (parfois gigantesques), animaux naturalisés, jeux, cartels avec des quiz, etc.

Le musée organise aussi des activités pour les groupes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.