Jean Liedloff et le concept du continuum (1)

Jean Liedloff, portrait

Il y a des rencontres qui marquent particulièrement. Pour moi, l’une d’elles est celle avec Jean Liedloff. Née aux Etats-Unis le 26 novembre 1926 (il y a tout juste 95 ans aujourd’hui), Jean Liedloff a passé plus de deux ans dans une forêt du Venezuela, parmi la tribu des Yekwanas. Intriguée par le mode de vie harmonieux de ces personnes dites « primitives », elle réalise notamment qu’elle n’entend jamais pleurer les bébés et les enfants. De son enquête va naître Le concept du continuum, à la recherche du bonheur perdu (The Continuum Concept, In Search of Happiness Lost), un ouvrage publié en France par les éditions Ambre.

Le concept du continuum couverture

Une lecture fondamentale et transformatrice pour de nombreux parents. Jean Liedloff y explique notamment que le nourrisson, après 9 mois dans le ventre de sa mère, a surtout besoin de contact physique et certainement pas d’apprendre à faire « ses nuits » dans un berceau, seul dans sa propre chambre. Pour elle, il est naturel de rester physiquement très proche de son petit jusqu’à ce qu’il se détache de lui-même de ses proches.

En 2008, j’ai eu la chance de pouvoir interviewer longuement Jean Liedloff au téléphone, pour des articles pour le magazine Grandir Autrement. Nous avions commencé à organiser une conférence en France, mais Jean a eu des soucis de santé. Elle est décédée le 15 mars 2011, à l’âge de 84 ans, sans que nous ayons pu concrétiser ce projet. En sa mémoire, je vais publier sur S’Amuser Ensemble les réponses qu’elle a faites à mes questions, au cours des semaines à venir.

(Photo transmise par Jean Liedloff)

2 Comments

Ajoutez les vôtres

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.