Expérience scientifique : la capillarité de l’eau (1)

Préparation de l'expérience de capillarité

Nous reprenons certaines expériences faites il y a des années. Les enfants les avaient appréciées mais ont un peu oublié depuis, ou bien mon aîné les avait réalisées devant les yeux curieux de mon plus jeune qui, aujourd’hui, entend bien les faire à son tour. L’autre jour, il m’a entendu parler de capillarité et a voulu savoir de quoi il s’agissait. Plutôt que de lui donner une simple définition, je lui ai proposé d’expérimenter ce phénomène par lui-même.

1ère expérience : l’eau qui voyage

Mon 10 ans a placé un verre contenant de l’eau colorée (la couleur n’est pas indispensable, mais l’eau colorée a toujours plus de succès auprès des enfants !) en hauteur, sur un bol renversé, à côté d’un verre vide. Il a plié en plusieurs épaisseurs une feuille d’essuie-tout, placée dans le verre rempli et allant jusqu’au verre vide.

Devant ce matériel, il a aussitôt fait l’hypothèse que l’eau allait être absorbée par l’essuie-tout et passer ainsi dans le second verre. Il a d’abord vérifié tous les quarts d’heure l’évolution, qui confirmait son hypothèse, mais il a fallu longtemps pour que l’eau passe intégralement dans le second verre !

L'eau passe d'un verre à l'autre
L'eau passe d'un verre à l'autre

Cette petite expérience basique a mené à d’autres questionnements. Mon fils s’est ainsi demandé si l’eau était capable de remonter du verre en bas à celui en hauteur. Il se demandait si l’eau pourrait voyager à l’encontre de la gravaité. Il a donc relancé la même expérience avec l’eau bleue qui était passée dans le verre du bas, et une nouvelle feuille d’essuie-tout. Résultat : l’eau a bien imbibé le papier à  nouveau, mais très peu est arrivé en haut. Il est vrai qu’il faisait très chaud et que l’essentiel s’est évaporé en cours de route, laissant le colorant sur l’essuie-tout ! A refaire par temps plus froid ?

Expérience capillarité

Bon, mais alors, que se passe-t-il si on place les deux verres au même niveau, un rempli et un vide, toujours avec de l’essuie-tout ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *